image edito  

Quand notre fille est née, mon épouse et moi-même avons décidé de lui donner le prénom de son arrière-arrière-grand-mère maternelle alors âgée de 103 ans

Mélina

prénom rare en 1872.

Quelques temps plus tard, la grand-mère de mon épouse, fille de la Nana, m'apprend qu'elle n'est pas sûre du prénom de sa mère. C'est peut être Mélina plus sûrement Marie ou bien les deux. Maintenant que l'énigme est lancée, on veut savoir...

On cherche donc, dans un premier temps, tous les papiers diponibles sur place. Malheureusement, pas de livret de famille... Il y a une carte d'identitée avec Mélina comme prénom mais, Marie sur des papiers de sa caisse d'assurance maladie, Marie et Mélina sur des relevés de sa caisse de retraite.

Pour avoir confirmation de son prénom officiel, il faut donc trouver son acte de naissance.

Direction la commune d'Ouroux-en-Morvan pour consulter le registre des naissances de 1872 dans lequel, effectivement, au 15 octobre on trouve sa naissance au Moulin de la Brouelle avec pour prénom

Marie

prénom très courant en 1872.

Sur cet acte de naissance on y découvre son père Etienne, 48 ans, meunier, sa mère Lazarette, 40 ans, sans profession ; on y découvre qu'elle est née à 8h00 du matin dans un moulin qui n'existe plus. De là on veut remonter aux parents de son père et de sa mère, s'avoir si elle avait des frères et des soeurs (on ne lui en connaissait qu'une), où était situé ce moulin ? 

Et, l'enquête commence ; visite aux mairies, aux archives départementales, aux notaires ; recherche des registres, des actes, collecte des noms dans les cimetères, consultation du cadastre napoléonien, etc... On écrit, on se déplace chez les Mormons qui possèdent les registres paroissiaux et ceux de l'état-civil (dans les limites de la loi) sur microfilm. Bref, on se prend au jeu et petit à petit de néophyte on devient généalogiste amateur.

Ça y est, je suis contaminé par le virus de la généalogie qui depuis, ne m'a jamais quitté.

Déçu pour le prénom, non point ; car pour tout le village de La Fiolle c'était la Mélina, dans sa famille, la grand-mère Nana et, notre fille, comme son arrière-arrière-grand-mère est courageuse et déterminée. Elle met tout en oeuvre pour réussir ses projets et fait parfois preuve d'opiniâtreté. Quand on connait la vie de sa trisaïeule, ces traits de caractère sont bien ceux

d'une p'tiote enfant d'la Nana.

 

François DERVAULT